Les conditions de vie des femmes en Afghanistan

Vous avez certainement entendu parler de l’Afghanistan, soit par des médias, soit par des amis, des associations qui se sont engagées en Afghanistan. Pour moi, c’est un grand plaisir de créer ce site et surtout de parler un peu de la situation des femmes afghanes et de partager avec vous des articles à ce sujet.

Nous pouvons le dire que l’Afghanistan est un des pays moins favorable pour les femmes dans le monde. Surtout pendant l’époque des Talebân. Les femmes afghanes ont vécu des années difficiles. Pour en savoir davantage, je vous parlerai encore de la vie des femmes afghanes dans mes prochains articles. Mais aujourd’hui, je vais faire un bref sur la condition des femmes afghanes depuis les années 2001. Peut-être, vous posez la question, pour quoi 2001. Parce qu’en 2001, les Taliban ont été chassé par les Américains et un nouvel Etat a été créé en Afghanistan.

À  l’arrivé, des troupes de l’OTAN et des troupes Américaines, des organisations des droits de l’homme en 2001 en Afghanistan. Nous avons pu observer une amélioration des conditions de vie des femmes afghanes. Avant les années 2001, les femmes n’avaient pas le droit de travailler en dehors de la maison, de faire des études et de sortir sans être accompagné par un homme.

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas dire que les conditions de vie des femmes afghanes sont parfaites dans ce pays. Mais nous considérons une amélioration dans ce domaine. Au sein du gouvernement, il y a un ministère des affaires des femmes qui est dirigé par femme. Sa mission principale est d’améliorer la condition de vie des femmes afghanes et lutter contre l’inégalité dans la société. Ce ministère intervient également dans les affaires familiales, comme la violence à l’égard des femmes, violence conjugale, ..etc. Son rôle est d’intervenir, régler ou d’accompagner les femmes dans leurs droits.

N’hésitez pas à écrire vos points du vu dans le commentaire sans saisir votre adresse mail. Lisez nos articles notre article sur Habiba Sarabi, qui a reçu le prix Simone Veil.

Note : 1 sur 5.