Le Bouzkachi ou Buzkashi en Afghanistan

Dans cet article, nous voulons vous parler de Bouzkachi ou Buzkashi. Le mot Bouzkachi signifié en langue locale afghane « jeu de l’attrapde chèvre« . Parce que, les joueurs font la competition pour attraper le chèvre de l’équipe adversaire. C’est un sport collectif. Ce sport est connu au niveau national en Afghanistan. Les joueurs de Bouzkachi sont appelés « tchopendoz » par les Afghan.

Il est également pratiqué dan plusieurs pays d’Asie centrale et du Moyen-Orient : comme Ouzbékistan, Tadjikistan, Kazakhstan, Pakistan, Iran et Kirghizistan. C’est un sport des Jeux mondiaux nomades d’Asie centrale. En Afghanistan, ça fait deux ans que le gouvernement a mis en place des concours ou compétition de Bouzkachi entre plusieurs provinces sous le nom « Ligue de Buzkashi« . Chaque province se prépare et présente leur équipe de tchopendoz pour cette compétition.

Le terme bouzkachi est un mot persan composé des mots boz (بز, chèvre) et kachi (کشی, en tirant, apportant vers soi). Le terme de kök börü en kyrgyz et dans les autres langues turques signifie loup gris. Elle est considérée comme une tradition très ancienne. Il y est dit que c’était d’abord un sport fait pour s’entraîner à la guerre, pratiquée à cheval par les peuples nomades d’Asie centrale, avec amusement1.

À l’origine, il était pratiqué lors des festivités de mariage turkmène puis s’est répandu dans toute l’Asie centrale. Il est probable que les peuples turcs d’Asie centrale l’aient pratiqué longtemps avant. Dans le nord de l’Afghanistan, le bouzkachi fait partie des traditions les plus anciennes du pays. Plusieurs peuples le pratiquent, mais les Ouzbeks sont considérés comme en étant les champions. (source :wikipédia).

Dans l’article suivant, nous parlerons un plus sur Bouzkachi. N’hésitez pas, nous interroger sur ce sujet ! 

Note : 1 sur 5.